La maturation in vitro (MIV)

La maturation in vitro (MIV)

La maturation in vitro (MIV)

La maturation in vitro est une nouvelle méthode efficace de procréation assistée. Grâce à cette technique, les femmes n'ont pas besoin de subir un traitement hormonal pour produire un grand nombre d'ovocytes matures. A l’inverse, des ovocytes immatures sont prélevés dans les ovaires des femmes et sont mis en culture dans le laboratoire pendant 24-48 heures. Le principal avantage de cette technique est que la femme n’a pas besoin de prendre d’hormones pour la stimulation ovarienne ou de hormone synthétique de stimulation folliculaire avant le jour du prélèvement d'ovocytes, contrairement aux cycles de FIV classiques. Ainsi, de nombreux effets indésirables tels que le syndrome d'hyperstimulation ovarienne et d’autres complications graves peuvent être évités. Les ovocytes sont ponctionnés alors qu’ils ne sont pas encore arrivés à maturité et sont mis en culture dans le laboratoire puis fécondés et replacés dans l'utérus comme pour les cycles de FIV classiques.

Cette méthode est adaptée surtout aux jeunes femmes de moins de 35 ans qui disposent de nombreux follicules dans les ovaires. Les femmes ayant des ovaires polykystiques ou ayant un syndrome d’ovaires polykystiques sont les candidates idéales pour cette méthode novatrice. Cette technique est également appropriée pour des femmes ayant produit des embryons de mauvaise qualité à plusieurs reprises ou n’ayant pas réagi normalement au traitement hormonal. De plus, très souvent, les femmes ayant commencé un cycle de FIV avec stimulation hormonale optent finalement pour cette technique lorsqu’elles commencent à présenter des signes d'hyperstimulation ovarienne et des niveaux très élevés d'œstrogène dans le sang. Le changement de traitement au cours du cycle est nécessaire pour assurer la poursuite de la fécondation in vitro et pour protéger la santé de la patiente.

La maturation in vitro est également adaptée aux donneuses d'ovocytes afin de réduire la quantité de médicaments à prendre. Enfin, il est très important de mentionner que cette méthode combinée avec la congélation des embryons produits constitue la meilleure solution pour les femmes qui débutent une chimiothérapie afin qu’elles maintiennent leur fertilité.

Le processus de la maturation in Vitro

La maturation in vitro est une technique thérapeutique très simple qui nécessite beaucoup moins de temps que la FIV classique. L'ensemble du processus implique deux à trois échographies. La première a lieu le 2ème ou 3ème jour du cycle et la seconde entre le 6ème et le 9ème jour et permet de contrôler l'état de l'endomètre et de mesurer la taille et le nombre des follicules en développement. La ponction des ovocytes se fait généralement entre le 9ème et le 14ème jour du cycle. Une injection de hormone synthétique de stimulation folliculaire chorionique humaine (hCG) human chorionic hormone synthétique de stimulation folliculaire pour parvenir à l'ovulation et à la maturation finale des ovocytes se fait environ 36 heures avant la ponction des ovocytes.

La collecte des ovocytes se fait par ponction transvaginale des follicules sous contrôle échographique continu. Une aiguille spéciale de ponction est utilisée et le processus dure au total de 30 à 40 minutes. Les ovocytes immatures sont placés dans un milieu de culture approprié pendant 24 - 48 heures. Les ovocytes matures sont congelés ou sont fécondés en utilisant la micro fécondation (ICSI). Le transfert des embryons a lieu 2 à 5 jours après le jour de la ponction. À l'issue du processus, avec le transfert d’embryon, il est nécessaire de prescrire des médicaments pour préparer l’endomètre et la grossesse sous-jacente.

Le succès de cette méthode dépend essentiellement du nombre de follicules et du nombre et de l'état des ovocytes recueillis. Le taux de réussite de ce processus peut atteindre 35 - 40%.

Congélation d’embryons ou maturation in Vitro pour les femmes souffrant d’un cancer?

Ces dernières années, il a été observé que le nombre de femmes souffrant de divers types de cancers est en continuelle augmentation, touchant particulièrement les jeunes femmes. Jusqu'à récemment, ces femmes avaient peu de possibilités quant à la façon de maintenir leur fertilité à l'avenir. Habituellement, elles débutaient un cycle de FIV et à la fin, elles congelaient les embryons produits. De nombreuses femmes cependant, pour diverses raisons, sont incapables de se lancer dans tout ce processus. Certaines de ces raisons sont les suivantes:

  • Beaucoup de femmes en âge de procréer n'ont pas assez de temps disponible pour suivre un cycle de FIV avant de commencer une chimiothérapie ou une radiothérapie.
  • Beaucoup de femmes sont confrontées à un cancer à un âge très jeune et donc n’ont pas de partenaire pour la fécondation des ovocytes et la production d’embryons pour la congélation.
  • Les femmes ayant un cancer du sein, qui ont pourtant le temps entre l’opération chirurgicale et la chimiothérapie, ne peuvent pas démarrer un cycle de FIV en raison de niveaux élevés d'œstrogène dans le sang.
  • En outre, de nombreuses femmes sont opposés à la congélation d'embryons pour des raisons religieuses et morales.

Récemment, le développement de la maturation in vitro des ovocytes en combinaison avec leur congélation offre de nouvelles alternatives pour ces femmes. Avec cette technique les femmes n'ont pas besoin de subir un traitement hormonal pour produire un grand nombre d'ovocytes matures. Au contraire, les ovocytes sont prélevés dans les ovaires des femmes alors qu’ils sont encore immatures et sont mis en culture dans le laboratoire pendant 24-48 heures. Les ovocytes sont ensuite congelés et conservés pendant une longue période. Le taux de réussite de cette méthode est en constante augmentation ce qui en fait l’option la plus appropriée pour les femmes qui souhaitent conserver leur fertilité dans le futur.

Ne laissez pas le temps passer, prenez rendez-vous tout de suite!

Contactez le Dr Thanos Paraschos aujourd’hui!