Protocoles de stimulation ovarienne pour la fécondation in vitro (IVF) | Εξωσωματική Γονιμοποίηση στο ΕΜΒΙΟ | www.ivf-embryo.gr

Protocoles de stimulation ovarienne pour la fécondation in vitro (IVF)


Femmes ayant peu d'hormone antimüllérienne (AMH) ou beaucoup d'hormone folliculostimulante (FSH)

Pour augmenter les taux de réussite de la fécondation in vitro nous devons avoir un grand nombre d'ovules de très bonne qualité. Nous désirons généralement obtenir de 8 à 15 ovules lors de la procédure de prélèvement d'ovocytes.

Les taux de réussite de la fécondation in vitro sont corrélés au nombre d'ovules prélevés avec la fécondation in vitro.

Il existe plusieurs protocoles de médication pour la stimulation ovarienne qui sont utilisés pour "pomper" les ovaires pour obtenir suffisamment de follicules et d'ovules. Sans médicament de stimulation, les ovaires vont seulement produire un follicule et un ovule mature par cycle menstruel (mois).

Tous les régimes de fécondation in vitro couramment utilisés comprennent des injections d'un médicament qui contient une hormone folliculostimulante - FSH. Les produits FSH injectables sont parfois appelés "gonadotrophines", ou gonadotrophines de ménopause humaine, HMG.

La femme est stimulée par des médicaments d'hormone folliculostimulante injectables pendant environ 8-12 jours jusqu'à ce que plusieurs follicules de taille adulte se développent.

Quel est le but d'une bonne stimulation ovarienne de fécondation in vitro ?

Le but d'une bonne stimulation ovarienne de fécondation in vitro est de produire environ 8 à 15 follicules qui donneront des ovules de qualité lors du prélèvement d'ovule.

Nous ne désirons pas avoir de stimulation excessive des ovaires qui peut amener une gêne significative pour la femme et dans de rares cas peut provoquer un syndrome d'hyperstimulation ovarienne, OHSS.

Nous ne voulons pas non plus que la stimulation ovarienne soit insuffisante et ne nous donne que quelques ovules alors que nous aurions été capables d'en obtenir plus en utilisant des doses de médicament plus importantes, etc.

La fécondation in vitro peut réussir avec un très petit nombre d'ovules prélevés, mais les taux de réussite sont substantiellement plus élevés quand un plus grand nombre d'ovules est récupéré.

Avec la stimulation ovarienne, la tâche du médecin spécialiste de la stérilité est de :

  • Sélectionner un protocole de médication et des régimes posologiques adaptés
  • Surveiller l'évolution de la stimulation de la patiente pour que les doses de médicament puissent être ajustées correctement
  • Déclencher la gonadotrophine chorionique humaine (hCG) au meilleur moment. Déclencher trop tôt ou trop tard réduit les chances de réussite et peut parfois augmenter le risque d'hyperstimulation ovarienne (si déclenchement tardif).
    La plupart des follicules de taille adulte (environ 15-20 mm de diamètre) donneront des ovules matures lors du prélèvement.

Le contrôle de la qualité tout au long du processus est très important dans la fécondation in vitro. Une des manières par laquelle nous avons amélioré le contrôle de la qualité dans notre programme est d'utiliser un équipement à ultrasons très spécialisé.

Comment est fait le suivi de la stimulation de la fécondation in vitro ?

Nous essayons de stimuler la femme pour obtenir au moins 4 follicules de 14-20mm de diamètre. Idéalement, il y devrait y avoir au moins 8 follicules de 13-20 mm pour une fécondation in vitro.

Le but est d'obtenir un nombre assez important (environ 8-15) d'ovules de bonne qualité.

Les niveaux d'hormone dans le sang et les tailles de follicule en développement sont surveillés.

Les ultrasons sont utilisés pour mesurer les follicules (discuté ci-dessus).

Les niveaux d'œstrogène dans le sang sont importants. Les niveaux d'œstrogène (en fait d'estradiol) sont habituellement en-dessous de 60 pg./ml. à la base du cycle et augmentent significativement quand plusieurs follicules se développent.

Les niveaux maximum d'estradiol dans la fécondation in vitro au moment de l'HCG sont habituellement entre 1000 et 4000 pg./ml.

Le processus de stimulation prend en général de 8 à 10 jours.

Graphique montrant les niveaux d'œstrogène pendant une stimulation de fécondation in vitro.

L'estradiol est faible au début et augmente jusqu'à 1000-4000 pg./ml. au moment de l'injection d'HCG. L'injection d'HCG est effectuée quand le niveau d'œstrogène et les mesures de follicule sont les meilleurs pour une réussite de la fécondation in vitro. L'injection d'HCG est nécessaire pour provoquer la maturation finale de l'ovule.

Le prélèvement de l'ovule est programmé 34-35 heures après l'injection d'HCG - peu de temps avant que le corps de la femme ne commence à libérer les ovules (ovulation).

De combien de follicules avez-vous besoin pour tomber enceinte avec la fécondation in vitro ?

Habituellement, il n'est pas difficile de faire se développer suffisamment de follicules. Cependant, parfois la réponse des ovaires est faible - et peu de follicules en développement sont observés. La capacité des ovaires à être bien stimulés et à produire beaucoup de follicules peut être assez bien pronostiquée par un test à ultrasons - le dénombrement des follicules antraux.

Le nombre minimum de follicules nécessaires pour effectuer un traitement de fécondation in vitro dépend de plusieurs facteurs, dont les tailles des follicules, l'âge de la femme, les résultats de stimulations de fécondation in vitro précédentes et la volonté du couple (et du médecin) à procéder à un prélèvement d'ovule quand il y a un faible nombre d'ovules obtenus.

Par expérience, les taux de réussite de la fécondation in vitro sont très faibles avec moins de 3 follicules matures.

Certains médecins pratiquant la fécondation in vitro vous diront que vous devez avoir au moins 5 follicules de 14mm ou plus alors que d'autres pratiquent le prélèvement d'ovule avec un seul follicule. Les femmes qui sont les plus susceptibles de répondre faiblement à une stimulation ovarienne sont celles qui ont un dénombrement de follicules antraux faible, celles qui ont plus de 37 ans, celles avec des niveaux d'hormone folliculostimulante élevés, et celles présentant d'autres signes de réserve ovarienne réduite.

Posez-nous vos questions!

Toutes les communications sont strictement confidentielles.

Le docteur Paraschos vous répondra en personne dans les 24 heures.


Un pionnier de la médecine fœtale

Thanos Paraschos à EmBIO Medical Center avec Kypros Nikolaides, Professeur de médecine fœtale, King's College Hospital, fondateur de la Fetal Medicine Foundation